Accueil > Aérien > grande réunion publique contre les nuisances aériennes

grande réunion publique contre les nuisances aériennes

jeudi 13 janvier 2011, par ADCV-1

mardi 9 novembre à 18h30

Mouans-Sartoux – médiathèque la Strada

Le masque est tombé sur les nuisances aériennes :

l’aéroport Cannes-Mandelieu refuse de limiter le trafic !

Suite à la publication de la lettre de la direction de l’aéroport Cannes-Mandelieu, de la DGAC, signifiant que les vols ne seraient pas limités, , André ASCHIERI, maire de Mouans-Sartoux et vice-président du conseil régional, et Marie-Louise GOURDON conseillère générale du canton de Mougins, expriment leur indignation quant à cette décision unilatérale qui intervient comme une provocation après les multiples manifestations de mécontentement, les nombreuses réunions publiques avec les riverains et les promesses de certains élus de régler cette affaire avec les plus hautes autorités (pour mémoire, le rendez-vous de Mme Tabarot, et MM. Galy et Leroy avec le ministre des transports en 2009 où promesse était faite de limiter les nuisances).

André Aschieri et Marie-louise Gourdon avaient déjà prévu que l’intervention de l’ACNUSA serait un leurre. L’article de Nice-matin le montre bien avec le premier bilan : des pilotes « recadrés » mais non verbalisés !

Tout ce qui a été entrepris (acnusa, charte de l’environnement, bonnes résolutions) était un écran de fumée pour faire patienter les riverains excédés par la progression des nuisances.

André Aschieri et Marie-Louise Gourdon réclament depuis toujours la limitation des aéronefs à 13 tonnes, le gel à 8000 mouvements de jets/an ainsi qu’une étude du déplacement de cette plateforme.

Aujourd’hui le masque est tombé : rien ne sera fait pour réduire les nuisances sonores par la limitation du nombre de vols. De la part des autorités la réponse est NON. Cette attitude et cette réponse sont une véritable provocation à l’encontre des populations.

André Aschieri et Marie-Louise Gourdon lancent un appel à l’ensemble des associations et aux habitants afin d’exprimer l’opposition de tous à cette décision.

Associations et habitants des communes concernées sont invitées à participer à

une réunion publique le mardi 9 novembre à 18h30, à Mouans-Sartoux,

pour rassembler les riverains et étudier ensemble les modalités de la réaction à cette décision brutale . S’il faut aller jusqu’à manifester sur l’aéroport la décision sera prise avec les riverains de toutes les communes concernées : Mandelieu, Le Cannet, Cannes, Mougins, La roquette et Mouans-Sartoux, qui sont invités à la réunion.

La réduction des nuisances sonores, de la pollution et la sécurité restent des priorités pour la population locale survolée par plus de 80 000 avions chaque année.

Venez nombreux